S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous pour ne pas manquer les prochains articles.
Un e-mail par semaine. Pas de pub. Promis.

Tony Comédie

#ILoveMusicals

Que faut-il attendre de Timéo, la circomédie musicale ?

#News

Timéo, la circomédie musicale, fera ses débuts le 16 septembre 2016 au Casino de Paris.

Une chose est sûre, la rentrée musicale parisienne s’annonce chargée ! En effet, entre Les 3 Mousquetaires, Le Fantôme de l’Opéra, Oliver Twist et Timéo, les amateurs de comédie musicale n’auront que l’embarras du choix.

Mais ce dernier se distingue nettement des autres car ce n’est ni l'adaptation d’un « musical » anglo-américain ni l'adaptation d’un livre, mais une pure création originale sortie de l’imagination de Jean-Jacques Thibaud ! J’ai eu la chance d’assister mardi soir au showcase et d’en apprendre un peu plus sur l’histoire, le casting et la scénographie du spectacle.

Pour vous résumer un peu l’histoire : Timéo est un jeune garçon handicapé qui n’a qu’un rêve en tête : devenir acrobate ! Lorsqu’il apprend que le cirque Diabolo, dirigé par l’extravagant Mr Loyal et dont la vedette n’est autre que son idole, Melody Swan, Timéo décide de franchir le pas en s’invitant aux répétitions. Mais la troupe doit faire face à un évènement de taille puisque Melody Swan a disparu ! Timéo va donc enquêter sur cette mystérieuse disparition... et réaliser son rêve le plus cher !

Mardi soir, nous avons pu entendre trois chansons complètes dont « Le Rêve interdit » que nous connaissons déjà, interprétée par Mathias Raumel et Benjamin Maytraud, et un medley de 6 autres titres. Ce showcase nous a donné un excellent avant-goût de l’univers dans lequel veut nous embarquer Alex Goude, le metteur en scène du spectacle.

« Etre différent, c’est normal »

Ce spectacle me semble très prometteur car il est avant tout fédérateur et véhicule un message fort : celui du droit à la différence et du respect de l’autre. Une volonté donc d’éveiller les consciences face à la question du handicap et de sensibiliser les gens tout en les divertissant ! Ce message prend d’autant plus son sens puisque les deux artistes qui incarneront Timéo en alternance sont eux-mêmes en situation de handicap dans la vie réelle et vont ainsi vraiment pouvoir réaliser leur rêve.

L’équipe artistique a choisi de rassembler sur scène des chanteurs habitués des planches comme Mickelangelo Loconte, Djamel Mehnane (Grease, Flashdance), Jérémy Charvet et Véronick Sévère (The Voice), des chanteurs en devenir et des circassiens, qui seront amenés, eux aussi, à pousser la chansonnette en même temps qu’ils réaliseront leurs performances.

Autant dire que ce pari était un peu fou et risqué. Mais au final, ce casting « improbable » fonctionne à merveille ! Les artistes ont su transmettre, dès le départ, toute leur énergie au public et on sent que l’équipe est très soudée ! On retrouve avec plaisir Mickelangelo Loconte, époustouflant dans son interprétation de « Mélody Swann a disparu ».

Timéo, c’est une galerie de personnages hauts en couleurs : des trapézistes, des clowns, une dresseuse de chiens, des dompteurs de fauves, un cracheur de feu et même une bande de jeunes, passionnés de BMX (qui n’hésiteront pas à dresser des obstacles sur le parcours du héros). Mention spéciale pour l’équipe qui a réalisé et créé les costumes, les maquillages et les coiffures extravagantes de certains personnages !

Au milieu de la présentation, l’équipe artistique composée d’Alex Goude, de Jean-Jacques Thibaud, du chorégraphe Johan Nus (Sweeney Todd, Un Violon sur le toit, Aladin, Madiba), du compositeur Julien Vallespi et du producteur Jérémie de Lacharrière, est revenue sur la genèse du projet et nous a donné quelques éléments de réponse, concernant notamment la présence ou non d’animaux sur scène car forcément, qui dit « cirque » dit « animaux ». En réalité, les fauves seront incarnés par les circassiens eux-mêmes. Les chiens qui envahiront le Casino de Paris seront des robots « Chips », une nouvelle création venue de Hong-Kong !

Il est toujours difficile de se faire une idée concrète d’un spectacle lors d’un showcase. Mais ce qui m’a particulièrement plu, c’est le mélange des styles musicaux : pop, chanson, gypsy, électro... impossible de s’ennuyer avec tous ces changements d’ambiance ! Le spectacle combine également cirque traditionnel et nouvelles technologies (projections vidéos, lasers). Cependant, nous n’avons pas pu avoir un grand aperçu des chorégraphies et des performances orchestrées par Johan Nus, nous sommes donc impatients de voir le spectacle dans son intégralité.

Timéo est un spectacle surprenant, ambitieux qui nous parle de tolérance, d’espoir et de la nécessité de toujours croire en ses rêves même les plus fous. La troupe a d’ailleurs magnifiquement conclu le showcase avec une des chansons phares de l’album : « Tous des artistes ».

En attendant de voir ce spectacle prometteur, un EP 7 titres sortira le 3 juin prochain sur les plateformes digitales et l’album physique, quant à lui, sera dans les bacs au moment du lancement du spectacle !

Une tournée dans toute la France est d’ores et déjà prévue après les représentations à Paris.

Merci à Victoria Richard, rédactrice invitée pour cet article !

Sur le même sujet

Critique : Timéo (Paris, 2016)
Timéo : Melody Swann a disparu !
Mozart rejoint Timéo
Le premier clip de Timéo
Alex Goude nous en dit un peu plus sur Timéo
Audition : Trapéziste Timéo

Vous aimerez aussi

Sunset Boulevard joué à Bruxelles en 2018 et adapté au cinéma en 2019
Everybody’s Talking About Jamie sera-t-il le nouveau Dear Evan Hansen ?
Ben Platt quitte la troupe de Dear Evan Hansen à Broadway
Audition : Bruno Berberes / The Voice - Orange
On en sait plus sur l'arrivée de La Reine des Neiges à Broadway