S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous pour ne pas manquer les prochains articles.
Un e-mail par semaine. Pas de pub. Promis.

Tony Comédie

#ILoveMusicals

Que faut-il attendre du Fantôme de l'Opéra à Mogador ?

#News

Après le succès de Cats qui fait un triomphe au théâtre Mogador, la société de production Stage Entertainment France a annoncé il y a quelques jours la production du célèbre Fantôme de l'Opéra dans leur théâtre à partir d'octobre 2016.

Nous étions parmi les premiers à vous annoncer la nouvelle sur Facebook et Twitter le 19 janvier dernier : Stage Entertainment France poursuit sa collaboration avec le compositeur Andrew Lloyd Webber pour une nouvelle saison. Cette fois-ci, pas de chats sur scène mais une histoire d'amour impossible sur fond de rock et de chant lyrique. Les rumeurs allaient bon train et il semblait évident que ce spectacle serait adapté pour le public français dans un futur proche, Stage Entertainment (niveau européen) ayant déjà produit le spectacle dans plusieurs pays d'Europe, notamment en Allemagne et aux Pays-Bas.

Mais que raconte exactement ce musical, inspiré du succès littéraire de Gaston Leroux ? A Paris, l’Opéra Populaire est hanté par un fantôme. Il s’agit en fait d’un musicien défiguré qui porte un masque et qui vit reclus dans les souterrains du bâtiment. Cet homme cherche à faire de sa protégée, la jeune danseuse Christine Daae, une nouvelle diva. Il n’hésite pas à éliminer la concurrence en démoralisant la Prima Dona Carlotta, ou encore à effectuer un chantage sur les deux nouveaux directeurs du théâtre en menaçant de précipiter le lustre de la salle sur les spectateurs. Fou de jalousie lorsque la jeune femme s’enflamme pour le Vicomte Raoul de Chagny, le soi-disant fantôme élèvera Christine et l’utilisera comme moyen de pression pour faire exécuter son œuvre avant-gardiste Don Juan Triomphant.

Deuxième musical resté le plus longtemps à l’affiche des théâtres londoniens, le Fantôme de l’Opéra a été vu par plus de 140 millions de spectateurs à travers le monde. Le spectacle, de part sa musique et la mise en scène originale d’Arold Prince, vaut le détour. D'ailleurs, sera-t-elle utilisée dans cette nouvelle production parisienne ? On ne le sait pas encore. Les décors baroques originaux basés sur les tableaux de Degas confèrent au spectacle une poésie indémodable. Enfin, la chute du lustre qui clôt le premier acte est censée être impressionnante. Bref, j'ai hâte d'être en octobre, mais je ne m'inquiète jamais beaucoup avec Stage !

L'annonce des auditions est disponible sur Tony Comédie Castings.

Trente ans après sa première performance, le phénomène musical mondial d'Andrew Lloyd Webber sera donc présenté en français à partir d'octobre prochain, avec des previews dès septembre. Je vous mets ci-dessous un magnifique medley de Lindsey Stirling, pour patienter d'ici là. Un DVD du spectacle est également disponible.

Page Facebook du Fantôme : https://www.facebook.com/FantomeOperaParis/

Page Twitter du Fantôme : https://twitter.com/Fantomeopera

Sur le même sujet

Critique : Le Fantôme de l'Opéra (Londres, 2017)
Le Fantôme de l’Opéra fête ses 29 ans à Broadway
Visite dans les coulisses du Fantôme de l'Opéra
Audition : Choeurs / doublure du Fantôme de l’Opéra
Le Fantôme de l’Opéra : l’identité de Christine dévoilée
Audition : Le Fantôme de l’Opéra

Vous aimerez aussi

Le Roi Soleil bientôt de retour à Paris ?
Pretty Woman The Musical : Samantha Barks et Steve Kazee en seront les stars
Une suite au film Mamma Mia! est prévue pour 2018 avec Cher
Critique : Jésus, de Nazareth à Jérusalem (Paris, 2017)
Une vie sur mesure, un one-man-show pour les fous de batterie