Tony Comédie

#ILoveMusicals

Le Fantôme de l'Opéra à l’Opéra de Monte-Carlo

Critique 4066 vu

Quelle joie de se rendre à Monaco en plein hiver pour assister au célèbre Fantôme de l’Opéra ! Cette production, créée à Trieste en Italie en juillet dernier, était présentée à l’Opéra de Monte-Carlo du 16 au 31 décembre.

C’est dans un écrin qu'on croirait destiné (l'Opéra de Monte-Carlo ayant été conçu par l'architecte Charles Garnier) que j’ai assisté à ce spectacle mythique d’Andrew Llyod Weber, créé en 1986 et présenté en version originale sur-titrée.

Le Fantôme de l’Opéra est basé sur le roman éponyme de Gaston Leroux. Christine Daaé, membre du corps de ballet de l’Opéra de Paris, se retrouve propulsée sur le devant de la scène par l'intervention d’un mystérieux "ange de la musique", invisible fantôme tombé amoureux de la jeune danseuse. Mais cet être évanescent va se révéler aussi cruel que possessif.

Dans cette production, pas de lustre qui tombe sur les spectateurs ni de pont suspendu – la faible durée d'exploitation et les dimensions des plateaux ne l'auraient pas permis – mais de très bonnes idées de mise en scène.

Le prologue et la transition vers la première scène sont très bien pensés, tout comme la descente vers le lac sousterrain. Le décor central – qui représente la scène de l’opéra – est tournant et très bien utilisé. Les fonds de scène peints "à l’ancienne" sont vraiment très beaux, tout particulièrement le premier qui représente le théâtre en ruine. La scène de Masquerade est également très bien conçue : pas d’escalier monumental, mais une valse avec des pantins articulés, comme un clin d’œil à la mise en scène originale.

Sur le plan musical, on peut dire que cette production nous gâte avec un orchestre composé de pas moins de 14 musiciens. C'est flatteur pour nos oreilles ! Le fantôme est divinement interprété par Rakim Karimloo, un habitué du rôle qu’il maîtrise à la perfection. Il a déjà joué le Fantôme à Londres, à Séoul, et c'est lui qui interprète ce personnage dans la version des 25 ans disponible en DVD.

Bref, ce Fantôme sous le soleil méditerranéen m'a fait passer une très belle soirée, dans un superbe lieu. Pourvu que l'Opéra de Monte-Carlo renouvelle cette incursion dans le monde merveilleux de la comédie musicale !

Pour réserver vos billets pour Le Fantôme de l'Opéra à Londres, cliquez ici.

Vous aimez la comédie musicale ?

Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun article.
Un e-mail par semaine. Pas de pub. Promis.

Sur le même sujet

Le Fantôme de l'Opéra fête sa 15 000e représentation à Londres
Le Fantôme de l'Opéra débarque à Monaco
Le Fantôme de l'Opéra repousse sa date de fermeture à New York
Le Fantôme de l'Opéra baisse le rideau à Broadway
Le Fantôme de L'Opéra bientôt de retour à New York
Le Fantôme de l'Opéra de retour en juin 2021 à Londres
Finalement... Le Fantôme de l'Opéra sera (peut-être) de retour à Londres
Le Fantôme de l'Opéra baisse définitivement le rideau à Londres
Le Fantôme de l'Opéra rouvrira à Londres avec des décors restaurés et une nouvelle mise en scène
Le Fantôme de l'Opéra va fêter ses 32 ans à New York
Manon Taris intègre la troupe du Fantôme de l'Opéra à Londres
Critique : Le Fantôme de l'Opéra au Her Majesty's Theatre de Londres
Le Fantôme de l’Opéra fête ses 29 ans à Broadway
Visite dans les coulisses du Fantôme de l'Opéra
Choeurs / doublure du Fantôme de l’Opéra
Le Fantôme de l’Opéra : l’identité de Christine dévoilée
Le Fantôme de l’Opéra
Que faut-il attendre du Fantôme de l'Opéra à Mogador ?

Vous aimerez aussi

Quasimodo le bossu de Notre Dame, une comédie musicale bientôt jouée en Normandie
Critique : Les Producteurs au Théâtre Capitole de Québec
Critique : Waitress au Théâtre St-Denis de Montréal
Idina Menzel de retour à Broadway dans la comédie musicale Redwood
Adaptation de My Fair Lady

I London

Le West End de Londres est un des meilleurs quartiers au monde pour assister à une comédie musicale !

Jeu-concours Réserver un spectacle