S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous pour ne pas manquer les prochains articles.
Un e-mail par semaine. Pas de pub. Promis.

Tony Comédie

#ILoveMusicals

West Side Story à la Seine Musicale (Boulogne)

#Critique 11495 vu

J'accueille aujourd'hui mon ami Rémi qui nous donne son avis sur la production de West Side Story actuellement jouée à la Seine Musicale.

C'est pour aller voir cette production si renommée de West Side Story que j'ai franchi pour la première fois les portes de la nouvelle Seine musicale vendredi dernier. Mes attentes étaient élevées pour la reine des comédies musicales, mondialement saluée comme un "énorme succès". Deux heures et demi plus tard, j'étais conquis à mon tour...

Il n'est plus besoin de présenter West Side Story, le Roméo et Juliette de Bernstein (musique), Robbins (conception et chorégraphie), Laurents (livret) et Sondheim (paroles). Deux gangs rivaux dans le West Side de New York, un amour impossible et tragique... L'histoire intemporelle cristallisée dans ce petit bijou où musique, danse et théâtre opèrent en parfaite symbiose.

La mise en scène de Joey McKneely est très proche de la mise en scène originale. Avec un décor moitié échafaudages moitié images de New York projetée sur le fond de la scène, et les chorégraphies d'origine de Robbins, on est directement plongé dans ce quartier désœuvré de la Big Apple. J'ai été très impressionné par les lumières de Peter Halbsgut, qui nous transportent avec subtilité et douceur d'une ambiance à l'autre.

La distribution de cette production est tout simplement fabuleuse ! Avec vingt-huit jeunes artistes pour seulement quatre adultes, la scène est incroyablement vivante ! Tous sont de fantastiques danseurs et chanteurs qui soutiennent avec brio les chorégraphies impressionnantes et diversifiées et l'incroyable partition de Bernstein. Si tous les rôles sont bien servis, je décerne tout de même mon coup de cœur à Keely Beirne, sublime Anita, à tel point qu'on en oublierait qu'elle n'a "qu'un second rôle". 

Cette production de West Side Story est toute en contraste. Le gris de NYC face aux couleurs éclatantes des costumes de Renate Schmitzer, le dynamisme des scènes avec les gangs contre l'extrême sobriété des solos de Tony, la violence de la rue face à la douceur des relations amoureuses, la vie de la jeunesse opposée à la sévérité des adultes... Le public ne peut être que transporté par tous ces tableaux et tous ces sentiments.

West Side Story est à l'affiche jusqu'au 12 novembre. Vous ne pouvez pas rater cette comédie musicale fondatrice, si différente et à la perfection peu égalée. Et si vous versez une petite larme à la fin, rassurez-vous, vous ne serez pas les seuls !

Sur le même sujet

On en sait plus sur le retour de West Side Story à Paris
West Side Story est de retour à Paris
Spielberg veut réaliser un remake de West Side Story
West Side Story de retour à New York

Vous aimerez aussi

Critique : Everybody’s Talking About Jamie (Londres)
Critique : The Woman in White (Londres)
La Petite Sirène : Le film en prise de vues réelles se précise
Audition : France Théâtre recherche des jeunes comédiens-chanteurs
Audition : Ecrivez votre court-métrage de comédie musicale et participez aux 3e résidences SO FILM de genre

Réserver un musical à Londres