Une nouvelle année de records pour Broadway

Broadway
Alors que la saison 2016-2017 va s’achever sur la plus connue des artères new-yorkaises, il est temps de dresser un bilan.

Géographiquement, Broadway est une avenue de New York. Il s’agit même de la seule avenue de Manhattan à traverser l’île en diagonale. Longue de plus de 21 kilomètres, seule une petite section, près de Times Square, fait partie du Theatre District.

Un théâtre est considéré comme un Broadway Theatre s’il satisfait l’ensemble des conditions suivantes :

  • Il est situé dans le Theater District de New York ;
  • Il peut accueillir un public d’au moins 500 personnes ;
  • Il présente huit représentations par semaine ;
  • Il présente des spectacles avec un orchestre de plus de huit musiciens ;
  • Il présente des spectacles qui engagent seulement des professionnels membres d’un syndicat officiel (Actor’s Equity par exemple)

Les Broadway Theatres sont actuellement au nombre de 41. Seules les productions se jouant dans des théâtre Broadway sont éligibles aux prestigieux Tony Awards, qui récompensent le théâtre américain.

Les spectacles de Broadway ont rapporté cette saison près de 1,45 milliards de dollars de recette, ce qui représente une hausse de 5,5% par rapport à la saison dernière. Selon la Broadway League, ce nouveau record ne peut s’expliquer que par la hausse des prix moyens des billets, qui a grimpé de 5,9%, passant de 103 dollars à 109 dollars.

Malgré ces bons chiffres, il y a deux points noirs. Tout d’abord, le nombre de spectateurs est en légère baisse cette saison (-0,30%). Une chute qui s’expliquerait par une offre de spectacles moins abondante que les années précédentes. Le nombre de semaines de représentation (un indicateur qui consiste à additionner toutes les semaines d’activité de tous les spectacles à l’affiche) est lui aussi en repli de 4,1%.

Rappelons qu’à Broadway ne se jouent pas que des comédies musicales, mais celles-ci tirent encore plus leur épingle du jeu car la fréquentation des pièces de théâtre musicales a progressé de 2,3% et de 25,1% sur quatre ans. Une bonne santé, due très certainement à des succès bien établis comme le Roi Lion, le Fantôme de l’Opéra et bien sur Hamilton mais aussi aux nouvelles venues comme Dear Evan Hansen ou la multi-nominée Natasha, Pierre & The Great Comet of 1812.

Commentaires

avatar
Trier par :   Les plus récents | Les plus vieux | Les mieux notés
Lucas
Lecteur

Depuis la réouverture de l’Hudson, il y a 41 théâtres !

wpDiscuz