S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous pour ne pas manquer les prochains articles.
Un e-mail par semaine. Pas de pub. Promis.

Tony Comédie

#ILoveMusicals

Résiste (Paris, 2015)

#Critique

Enfin ! Me voilà assis dans les gradins du Palais des Sports, devant les fameux écrans de publicité, en attendant que commence Résiste. France Gall nous a promis un spectacle grandiose, sur le modèle de Mamma Mia!, le fameux juke-box musical basé sur les musiques du groupe Abba. A-t-elle tenu ses promesses ?

Le livret, qui joue le rôle de liant entre les musiques de Michel Berger, est assez simple. Maggie, l’héroïne (Léa Deleau), rêve d’une autre vie. Elle veut découvrir le monde et vivre le grand amour. Mais un soir alors qu’elle aide sa sœur dans la discothèque tenue par son père, un événement tragique bouleverse la vie de la famille entière. Voilà pour l'histoire.

Ce soir-là, le public du Palais des Sports est très familial, et malgré une moyenne d'âge entre 40 et 50 ans, l'ambiance est au rendez-vous. A partir du final de l'acte 1 (La groupie du pianiste) et jusqu'à la fin du spectacle, une grande partie du public est debout, voir hystérique. Ca fait du bien !

Et moi, est-ce que j'ai aimé ? Oui, j'ai aimé. J'ai oublié ce livret qu'on a l'impression d'avoir déjà vu 100 fois. J'ai oublié le jeu un peu faux de Laurent Hennequin dans le rôle du père et du gérant de la discothèque. J'ai oublié l'acoustique épouvantable du Palais des Sports, tellement épouvantable que j'ai encore du mal à savoir si les artistes ont bien chanté ou pas.

Tout était réuni pour que je n'aime pas Résiste. Et pourtant, j'ai adoré ce spectacle. Les musiques de Michel Berger sont évidemment formidables. Ce sont elles qui portent le spectacle, mais pas seulement. Les chorégraphies très modernes et originales de Marion Motin sont absolument remarquables. Les danseurs, d'un talent indéniable, sont toujours en mouvement ; des mouvements tantôt ralentis, tantôt saccadés, toujours énergiques.

J'aimerais également citer le travail qui a été fait sur la scénographie, les décors (d'Emmanuelle Roy) et les lumières. Tout l'espace de la grande scène du Palais des Sports est très intelligemment occupé. Enfin, saluons l'audace des producteurs d'avoir misé sur un orchestre live pour accompagner ces jeunes artistes. Sa présence joue beaucoup dans l'énergie qui se dégage de ce très bon spectacle.

Que vous soyez fan ou pas du duo mythique de France Gall et Michel Berger, je vous conseille ce Résiste. Il s'agit pour moi de l'une des meilleures productions musicales françaises de ces derniers mois. Si l'on n'y va pas pour l'histoire, allons-y en "mode concert" pour les musiques de Michel Berger, les chorégraphies de Marion Motin et toute la bonne humeur qui s'en dégage.

Suite aux attentats parisiens de vendredi dernier, les représentations de Résiste ont été annulées ce week-end, mais devraient reprendre dès mardi. Merci aux artistes de nous aider à sortir, à bouger et à vivre.

Sur le même sujet

Résiste sera de retour à Paris
Résiste, c'est parti !
Résiste : le clip
France Gall crée une comédie musicale

Vous aimerez aussi

Le Roi Soleil bientôt de retour à Paris ?
Pretty Woman The Musical : Samantha Barks et Steve Kazee en seront les stars
Une suite au film Mamma Mia! est prévue pour 2018 avec Cher
Critique : Jésus, de Nazareth à Jérusalem (Paris, 2017)
Une vie sur mesure, un one-man-show pour les fous de batterie