S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous pour ne pas manquer les prochains articles.
Un e-mail par semaine. Pas de pub. Promis.

Tony Comédie

#ILoveMusicals

Un Eté 44 : une nouvelle comédie musicale pour la rentrée prochaine

#News

Le producteur Valéry Zeitoun, qui s'est fait connaître du grand public en tant que juré dans l’émission Popstar, vient de se lancer dans un projet de comédie musicale sur le thème de la seconde guerre mondiale. Il a réussi à convaincre Charles Aznavour, Alain Chamford, Yves Duteil, Maxime Le Forestier et Jean-Jacques Goldman de le rejoindre dans cette folle aventure.

Un Eté 44 retracera les événement survenus entre juin et août 1944 au travers des destins de six jeunes français. Six chanteurs (Philippe Krier, Nicolas Laurent, Tomislav Matosin, Barbara Pravi, Alice Raucoules et Sarah-Lane Roberts) nous feront revivre les grands moments de la libération de la France, du débarquement des Alliés sur les plages de Normandie à la libération de Paris.

Le spectacle sera mis en scène par Anthony Souchet, un ami proche de Mylène Farmer, qui a annoncé que le spectacle comptera 23 chansons, dont On n'oublie pas, écrite par Jean-Jacques Goldman.

On sait également que le spectacle sera d’abord présenté dans une version showcase en Normandie :

  • 6 Juin 2016 : Caen – au Mémorial de Caen
  • 7 Juin 2016 : Bayeux
  • 8 Juin 2016 : Évreux
  • 9 Juin 2016 : Rouen
  • 10 Juin 2016 : Argentan
  • 11 Juin 2016 : Caen – pour la course des Rochambelles

Le spectacle sera joué du 4 novembre 2016 au 26 février 2017 au théâtre au Comédia de Paris, puis il partira pour la fameuse tournée des Zéniths.

Pour patienter jusqu'à la sortie de l’album à l’automne 2016, une première bande-annonce est disponible :

https://www.youtube.com/watch?time_continue=18&v=qstmbuPtZkE

Sur le même sujet

Critique : Un été 44 (Paris, 2016)

Vous aimerez aussi

Le Roi Soleil bientôt de retour à Paris ?
Pretty Woman The Musical : Samantha Barks et Steve Kazee en seront les stars
Une suite au film Mamma Mia! est prévue pour 2018 avec Cher
Critique : Jésus, de Nazareth à Jérusalem (Paris, 2017)
Une vie sur mesure, un one-man-show pour les fous de batterie