Tony Comédie

#ILoveMusicals

Mon avis sur Harry Potter et l'Enfant Maudit à Toronto

Lifestyle 2906 vu

J'ai profité de mon séjour canadien pour assister à plusieurs comédies musicales, mais aussi à la pièce de théâtre qui agite les moldus depuis 2016 : Harry Potter and the Cursed Child.

Le Ed Mirvish Theatre de Toronto présente actuellement la version "courte" du spectacle, c'est-à-dire une version en une seule partie de 3h environ (avec un entracte), quand à Londres elle est présentée en 2 parties de 2h30 chacune. Cette production canadienne a levé le rideau au printemps dernier dans un théâtre rénové pour l'occasion.

Fan de l'univers Harry Potter, j'avais déjà lu le livret de la pièce et avais été déçu par une histoire sans grand intérêt et un fan-service omniprésent. Je n'y avais pas retrouvé l’excitation et l'émotion attendus. Mais surtout j'avais été gêné par le fait que la pièce n'assume pas du tout l’histoire d'amour entre ses deux personnages principaux. Depuis 2016, les temps ont changé, et il est plus qu'acceptable de presenter une histoire d'amour homosexuelle entre deux adolescents (Netflix est passé par là).

Malgré cela, j'avais envie de découvrir la pièce sur scène, notamment pour comparer la mise en scène avec ce que j'avais imaginé en lisant le script. Déjà, le Ed Mirvish Theatre est sublime et décoré en parfaite cohérence avec le monde d'Harry Potter. Au fur et à mesure de la pièce, on comprend pourquoi de tels travaux ont été entrepris dans le théâtre. La production d'un tel spectacle demande un immense investissement !

En condensant l'intrigue en 3h20 au lieu de 5h15, l'histoire a gagné en efficacité. Moins de fan-service et exit certaines intrigues secondaires qui n'avaient aucun sens. La fin a même été légèrement revue afin d'expliciter un peu plus la relation amoureuse entre le deuxième fils d'Harry Potter et celui de Drago Malfoy.

Evidemment, mention spéciale aux décors et aux effet spéciaux : je n'avais jamais vu ça ! C'est fluide, c'est beau, ça va vite, c'est magique ! Les plus jeunes (et les moins jeunes) sont captivés par tout ce qui se passe sur scène (et pas que sur scène !).

Luke Kimball, dans le rôle d'Albus Potter, est très bon. De manière générale, les scènes de groupe sont fluides et très bien jouées.

Au final, j'ai été happé par cette histoire parfois drôle, souvent émouvante. J'ai passé une excellente soirée, principalement grâce aux décors et aux effets spéciaux. Néanmoins, on pourra toujours regretter que cette pièce, tout comme la série Les Animaux Fantastiques, n'apporte pas grand chose dans le Potterverse et se contente de recycler l'intrigue des 7 livres originaux.

Vous aimez la comédie musicale ?

Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun article.
Un e-mail par semaine. Pas de pub. Promis.

Sur le même sujet

Harry Potter et l'Enfant Maudit de retour à Londres et à New York

Vous aimerez aussi

Eugenius revient à Londres
Broadway est plus beau à l'aurore
Le cabaret Les Cercles
Chanteuse pour intégrer une compagnie en PACA
Mixity au Théâtre Lepic

I London

Le West End de Londres est un des meilleurs quartiers au monde pour assister à une comédie musicale !

Jeu-concours Réserver un spectacle