Tony Comédie

#ILoveMusicals

Pretty Woman au Piccadilly Theatre de Londres

Critique 2227 vu

Juste avant le premier confinement, j'ai eu la chance de me rendre à Londres pour assister à plusieurs nouveautés sur le sol britannique. Parmi elles, j'ai choisi Pretty Woman, car je voulais voir à quoi pouvait ressembler l’adaptation scénique du film mythique.

Pour rappel, Pretty Woman est une comédie romantique sortie en 1990 au cinéma. Le film raconte la rencontre entre Edward Lewis, un richissime homme d'affaires, et Vivian, une prostituée d'Hollywood Boulevard. Ce businessman, qui est de passage à Los Angeles pour conclure le contrat le plus important de sa vie, va tomber amoureux de la jeune femme.

A mon arrivée dans la salle, les appréhensions que j'avais suite au visionnage du film se sont accentuées : public majoritairement féminin légèrement alcoolisé... et sur scène les lettres de la fameuse enseigne Hollywood, pour bien souligner que Pretty Woman va nous dévoiler la face cachée de Los Angeles. Je dois avouer que j'ai assez peu apprécié l’œuvre cinématographique... que j'avais découvert quelques jours plus tôt spécialement pour l'occasion. Le film est une collection de clichés et ne pourrait plus être produit aujourd'hui. Mais c'est oublier deux choses : tout d'abord que le public anglais se tient toujours bien, et enfin la magie du théâtre.

En effet, le côté conte de fée que le film tente de faire passer très lourdement à l'écran s'impose à nous très naturellement quand on assiste à la comédie musicale sur scène. Le rôle du clochard, qui introduit et conclut l'histoire, et celui du directeur de l'hôtel, Mr. Thompson, sont joués par le même acteur Bob Harm. A plusieurs moments, la mise en scène nous fait comprendre qu'il pourrait s'agir de la même personne, une sorte de génie d'Aladdin toujours présent pour arranger les choses. Ce personnage secondaire a été grandement étoffé, notamment avec la relation filiale (ou amoureuse ?) qu'il entretient avec le groom Giulio (campé par Alex Charles).

Cette relation permet à la comédie musicale de développer plusieurs gags et blagues toujours bienvenus. Là où le film se voulait réaliste, le spectacle tente un décalage vers le merveilleux, ce qui permet d'excuser un certain nombre de clichés et de les rendre crédibles : le prince charmant des contes de fées se doit d'être riche et d'aimer l'opéra. Le coté imaginaire de l'histoire est souligné par de très simples décors. Aucune volonté de réalisme, mais plutôt de simples illustrations des scènes, comme dans les bandes dessinées où le décor est stylisé et n'est pas présent sur toutes les cases.

Pour l'occasion, le scénario a été légèrement réécrit par endroits, pour remettre l’œuvre au goût du jour. A sa sortie, le film avait essuyé - à juste raison - les critiques des associations féministes. Désormais, Vivian ne se laisse plus maltraiter sans riposter. Côté musiques, les chansons de Jim Vallance et de Bryan Adams sonnent agréablement à l'oreille même si elles s'oublient très vite. La chanson Oh, Pretty Woman de Roy Orbison n'est interprétée qu'au moment des saluts.

En résumé, cette adaptation scénique est une bonne surprise. Pretty Woman est une bonne comédie musicale romantique, qui vous fera passer un bon moment le long de Rodeo Drive, baby !

Vous aimez la comédie musicale ?

Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun article.
Un e-mail par semaine. Pas de pub. Promis.

Sur le même sujet

Pretty Woman de retour à Londres en juillet
Pretty Woman The Musical arrive à Londres pour la Saint-Valentin
Pretty Woman baisse le rideau à Broadway
La comédie musicale Pretty Woman arrivera à Londres en 2020
Pretty Woman The Musical a une date officielle de démarrage à Broadway
Pretty Woman The Musical : Samantha Barks et Steve Kazee en seront les stars
Pretty Woman bientôt à Broadway

Vous aimerez aussi

The Cher Show bientôt joué au Royaume-Uni
Andrew Lloyd Webber souhaite vendre The Other Palace
NBC va produire la comédie musicale Annie Live!
Starmania sur les planches du Grenier de la Mothe à Bailleul-Neuville la semaine prochaine
Cendrillon ouvrira-t-elle enfin à Londres ?

I London

Le West End de Londres est l'un des meilleurs quartiers au monde pour voir une comédie musicale !

Jeu-concours Réserver un spectacle