S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous pour ne pas manquer les prochains articles.
Un e-mail par semaine. Pas de pub. Promis.

Tony Comédie

#ILoveMusicals

Tutu (Paris)

#Critique

En 2014, la compagnie de danse 100% masculine Chicos Mambo fête ses 20 ans. Philippe Lafeuille, directeur artistique et chorégraphe de la compagnie, dévoile Tutu, un nouveau spectacle humoristique hommage à la danse. Après un triomphe à Bobino et l’obtention du prix du public du Festival OFF d’Avignon dans la catégorie danse en 2015, Tutu revient pour quelques mois à Bobino, le théâtre qui l’a vu naître.

Chaque séquence de Tutu est l’occasion pour la troupe d’aborder une facette différente de la danse et de la tourner en dérision en pointant ses tics et ses travers. Parmi les vingt séquences que compte le spectacle, citons par exemple l’incontournable Lac des cygnes, La danse des canards, Pina Bausch ou encore les préjugés sur les danseurs.

Sur scène, six danseurs aux parcours très divers (mimes, acrobates, artistes de comédie musicale ou d’opéra-comique) nous éblouissent par la parfaite maîtrise de leur art. L’idée de créer un personnage pour chacun des membres de la troupe, à l’instar des Franglaises ou des Voca People, est très futée. Le public peut ainsi s’identifier et s’attacher à tel ou tel personnage. Le spectacle, scénarisé, se voit alors sublimé par une certaine dimension théâtrale.

Grâce à un rythme toujours soutenu, on ne s’ennuie pas un seul instant. La séquence où chacun des membres de la troupe se transforme en bébé géant est hilarante. Le clin d’oeil à Dirty Dancing et à Danse avec les stars est également très réussi. Et même si le spectacle s’apprécie encore plus si l’on possède un certain bagage culturel en danse, il reste accessible à tous.

Malheureusement, comme souvent en France, nos yeux et nos oreilles sont un peu malmenés. La qualité audio n’est certes pas le point fort de nos salles parisiennes, mais il est regrettable que le noir ne soit pas total lors des transitions entre les scènes. Cela annule totalement la surprise qui aurait du émerveiller le public.

Alors, faut-il aller voir Tutu ? Oui, c’est indéniable, ne serait-ce que pour la scène d’ouverture (magique !), le talent de ses interprètes et l’énergie qui s’en dégage. Tutu se joue au théâtre Bobino de Paris jusqu’en juin 2016, avec Loïc Consalvo, Mikael Fau, David Guasgua M., Pierre-Emmanuel Langry, Julien Mercier et Alexis Ochin.

Vous aimerez aussi

Le film musical Across the Universe bientôt adapté sur scène en Europe
Audition : Association cherche un chanteur/comédien amateur ou semi-pro
Critique : Everybody’s Talking About Jamie (Londres)
Critique : The Woman in White (Londres)
La Petite Sirène : Le film en prise de vues réelles se précise

Réserver un musical à Londres