Tony Comédie

#ILoveMusicals

Peau d'Âne au Théâtre Marigny

Critique 10061 vu

J'invite aujourd'hui sur le blog mon ami Rémi qui nous partage sa critique de Peau d'Âne, actuellement joué au théâtre Marigny.

J'avais rendez-vous hier soir au théâtre Marigny pour assister à la reprise d'un des plus grands succès de Jacques Demy : Peau d'Âne. J'en suis sorti avec la même sensation qu'après le repas de Noël : c'était bien bon, mais j'ai trop mangé !

En effet, ce que je retiens du spectacle dans sa globalité, c'est son côté monstrueusement kitsch. Si cela sied à merveille au cinéma de Demy, j'ai été bien moins convaincu par le rendu scénique de ce qui ressemblait, sur bien des aspects, à un copier-coller du film de 1970.

Si les costumes, avec tout leur brillant et toutes leurs dentelles, m'ont immédiatement plongé dans l'univers onirique de Perrault, j'ai, en revanche, bien moins aimé l'idée de couvrir la scène, ainsi que le plupart des objets, de miroirs et autre surfaces réfléchissantes. Spectacle déconseillé aux épileptiques : les rayons de lumière fusent sans foi ni loi, ce qui peut se révéler très désagréable. Quand au concept de "lever de rideau", il est mis à mal par un spectacle dont une grande partie est à deviner derrière un rideau de perles ; je veux bien croire à l'interprétation conceptuelle, mais elle ne palliera pas l'inconfort visuel...

Et pourtant, ce fut un bon spectacle ! Le chœur joue son rôle avec une grâce visuelle et sonore, jouant les accessoiristes en pas de deux, ce qui permet une excellente transition entre les scènes. Les décors sont plaisants et bien exploités, et l'ensemble de la pièce est saupoudrée d'un humour intelligent.

Mais ce qui sert le mieux cette comédie musicale, c'est incontestablement son casting ! Toutes les voix sont parfaites, stylistiquement accordées à la superbe partition de Michel Legrand : un grand bravo aux directeurs musicaux, Thierry Boulanger et Patrice Peyrieras ! Les acteurs connaissent leur partitions, mais jouent également sans un seul faux pas des rôles qu'on dirait inventés pour eux.

Évidemment, je ne peux que citer la splendide Marie Oppert, à qui les rôles de Catherine Deneuve vont décidément fort bien... Sa fraîcheur dans le rôle éponyme porte la pièce et j'aurais volontiers repris de son cake d'amour !

Pourtant, mon coup de cœur va à une autre... J'avais déjà salué sa magnifique performance dans Singin' in the Rain, Emma Kate Nelson ne m'a pas déçu en fée des Lilas ! Elle est tout simplement parfaite ! Jouant à la fois l'amoureuse éconduite, la marraine excentrique et la manipulatrice narcissique, son accent anglais ajoute au personnage ce petit quelque chose qui fait qu'on n'a jamais envie de la voir partir de scène.

Fan du film, vous retrouverez dans cette performance les mélodies de votre enfance. Pour les plus jeunes, partez à la découverte des musiques de Michel Legrand servies par une distribution idéale. Vous avez jusqu'au 17 février pour faire cette magnifique overdose de syncopes à paillettes !

Vous aimez la comédie musicale ?

Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun article.
Un e-mail par semaine. Pas de pub. Promis.

Vous aimerez aussi

Audition : Le Roi Lion à l’international
The Greatest Showman à Broadway : Nicole Scherzinger pourrait interpréter le rôle d'Anne Wheeler
Joseph and the Amazing Technicolor Dreamcoat de retour à Londres
Audition : Appel à candidatures : Prix Liliane Bettencourt pour le chant choral 2019 - Maîtrises et choeurs d'enfants
Audition : Audition 27 Saville - comédie musicale anglophone

I London

Le West End de Londres est l'un des meilleurs quartiers au monde pour voir une comédie musicale !

Jeu-concours Réserver un spectacle