Tony Comédie

#ILoveMusicals

Jungle Book au Théâtre du Châtelet

Critique 2627 vu

Jungle Book est une adaptation musicale du Livre de la Jungle de Rudyard Kipling, présentée dans le cadre du Festival d’Automne et de la programmation du Théâtre de la Ville, donnée au Théâtre du Châtelet (Paris) jusqu’au 20/11/2021.

Quand on entre dans la majestueuse salle du théâtre du Châtelet, notre regard est immédiatement attiré vers le rideau de scène, constitué pour l’occasion d’un patchwork de couleurs primaires réalisé avec des lambeaux de différents matériaux (tissu, plastique). Le tout est surmonté du mot JUNGLE en néon vert.

Cette recherche esthétique, véritable point fort du spectacle, se confirmera durant toute la représentation. Les décors, représentant des feuilles géantes, une prairie ou encore des poteaux électriques, sont épurés et mis en valeur par une magnifique création lumière, jouant sur les ombres chinoises et les clairs obscurs.

Malheureusement, mon enthousiasme pour ce Jungle Book se limite à son esthétisme. Le Livre de la Jungle n’est pas une histoire très compliquée. Pourtant, le spectacle est tellement mal écrit qu’il réussit à nous perdre en chemin. On se raccroche tant bien que mal à ce récit que tout le monde connaît, mais cela ne suffit pas.

Ajoutons à cela une myriade d’incohérences : certaines chansons sont en anglais, d’autres en français. Cela crée un esprit montessori à cette production qui se veut familiale, mais je plains les enfants dont seul un bruitage de pet aura réussi à les maintenir éveillés.

En parlant de bruitages, je n’ai pas compris non plus pourquoi certains comédiens émettent constamment des bruits, des cris, qui sont non seulement difficiles à supporter mais dont je cherche encore le sens dramaturgique. Musicalement on est aussi loin du compte, avec une sonorisation médiocre (certainement due à l’utilisation du beatboxing) et des comédiens qui ne sont pas des chanteurs professionnels…

Enfin, l’ensemble donne une impression de mollesse, d’un manque cruel de rythme. La partition, très monotone, y est pour beaucoup, mais également la mise en scène, avec un certain nombre de noirs entre les différentes scènes.

Cela me fait de la peine de publier une telle critique d’un spectacle joué dans cet écrin qui a accueilli des chefs d'œuvre dont on se souvient encore : Into The Woods, Singin in the Rain, An American in Paris, Passion, Kiss me Kate, 42nd Street… J’espère que ce temps n’est pas révolu et qu’on assistera prochainement à des productions dignes de ce magnifique théâtre !

J’en profite pour vous annoncer la création prochaine de Cole Porter in Paris, qui sera donnée au théâtre du Châtelet du 11/12/2021 au 01/01/2022. Cole Porter faisant partie de mes compositeurs fétiches (Kiss me Kate, Anything Goes), je ne manquerai pas de partager mon avis ici même sur ce spectacle, que j’attends avec impatience !

Vous aimez la comédie musicale ?

Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun article.
Un e-mail par semaine. Pas de pub. Promis.

Sur le même sujet

Audition : Seconde équipe Le Livre de la Jungle

Vous aimerez aussi

Audition : 32ème appel à candidatures du Prix Liliane Bettencourt
Audition : Gaspard et Lili
Anything Goes de retour à Londres en 2022
Grease bientôt de retour à Londres
Audition : Le Dragon bleu et la perle de Lune

I London

Le West End de Londres est l'un des meilleurs quartiers au monde pour voir une comédie musicale !

Jeu-concours Réserver un spectacle