S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous pour ne pas manquer les prochains articles.
Un e-mail par semaine. Pas de pub. Promis.

Tony Comédie

#ILoveMusicals

Bharati 2 (Paris, 2016)

#Review

Bharati 2 nous transporte dans un univers enchanteur coloré, aux rythmes endiablés.

Il s'agit de la suite du spectacle Bharati : il était une fois l'Inde, mais avoir vu le premier spectacle est loin d'être nécessaire pour apprécier ce deuxième opus. Nous y retrouvons Bharati, ancienne star de la danse indienne devenue professeur de danse à Paris, et souhaitant faire découvrir la terre de ses ancêtres à sa fille de 17 ans, Neelam. Elles partent toutes les deux en direction d'une Inde multicolore qui nous envoûte.

Le spectacle commence par un tableau survolté alliant danse indienne et percussions en live qui nous met rapidement dans l'ambiance. Le narrateur fait alors son entrée et sera le lien entre chaque tableau tout au long de la représentation. Même si les scènes font mouche par leurs chorégraphies, leurs décors et leur musique qui nous dépaysent avec brio, soyons honnêtes, ce n'est pas l'histoire qui rend le show si efficace; on peut même trouver que la fin est un peu expédiée. On notera que seule la narration est en français, les paroles de chanson étant dans divers dialectes indiens; donc si l'histoire est simpliste, elle relève le défi d'être compréhensible malgré les barrières linguistiques.

L'utilisation de trois écrans derrière la troupe nous immerge dans un décor vivant qui donne une illusion de profondeur réussie. Des séquences filmées en Inde avec d'autres danseurs ou figurants viennent accentuer l'ambiance et magnifier les chorégraphies. Rien ne sublime plus une scène de danse sur le dos d'un bus qu'un timelapse de voyage à travers les campagnes indiennes en fond de scène. C'est original et ça fonctionne au poil, à tel point que l'on se prend parfois à regarder l'écran plutôt que les danseurs sur scène.

Personnellement n'étant pas familiarisé avec l'univers "Bollywoodien", je ne savais pas si j'allais me prendre au jeu de ce voyage initiatique oriental et être séduit par la danse et la musique; mais on a vite fait de battre du pied devant le rythme de la représentation et l'énergie incroyable déployée sur scène.

A la fin du spectacle, après une amusante interaction entre le public et toute la troupe réunie (je ne vous gâche pas la surprise), le public applaudit avec ferveur cette équipe qui à gagné son pari de nous emmener loin d'ici pour découvrir leurs terres et leur culture.

La comédie musicale Bharati : il était une fois l'Inde s'est terminée en 2014 avec plus de 2,5 millions de spectateurs à travers le monde. Ce deuxième opus mélangeant modernité actuelle et coutumes d’antan a tout le potentiel de surpasser son prédécesseur.

Se joue jusqu'au 14 février au Grand Rex à Paris puis dans plusieurs Zéniths de province. Ne soyez pas surpris si en sortant, l'envie vous prend de manger épicé.

Vous aimerez aussi

Sunset Boulevard joué à Bruxelles en 2018 et adapté au cinéma en 2019
Everybody’s Talking About Jamie sera-t-il le nouveau Dear Evan Hansen ?
Ben Platt quitte la troupe de Dear Evan Hansen à Broadway
Audition : Bruno Berberes / The Voice - Orange
On en sait plus sur l'arrivée de La Reine des Neiges à Broadway