S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous pour ne pas manquer les prochains articles.
Un e-mail par semaine. Pas de pub. Promis.

Tony Comédie

#ILoveMusicals

An American in Paris (Paris)

#Critique

J’attendais avec impatience cet Américain à Paris. Les productions du Théâtre du Châtelet sont souvent gage de qualité, et ce spectacle est prévu pour être joué à Broadway (Palace Theater) en mars 2015, avec la même mise en scène et la même distribution. Le show est-il à la hauteur ?

Cet Américain à Paris est une adaptation scénique du film du même nom réalisé en 1952 par Vincente Minnelli. L'argument est assez simple : en 1945, juste à la fin de la seconde guerre mondiale, une jolie jeune fille se retrouve tiraillée entre l’amour de trois hommes.

Le rideau est déjà levé avant même l’arrivée des spectateurs dans la salle. On peut apercevoir les premiers éléments de décor. Je l'avoue, j’ai eu peur de retrouver la même pauvreté/simplicité que dans Les Parapluies de Cherbourg. Mais au fur et à mesure de la pièce, ma première impression s’est révélée fausse. Heureusement ! Les décors sont bien présents, sans être impressionnants ni envahissants, et sont au niveau de Broadway. Quelques clichés tout de même sur Paris et la France, mais cela fait partie de la pièce, et l'export outre-atlantique se passera d'autant mieux.

Quand le rideau se lève, et jusqu'à la fin du spectacle, on en prend plein la vue. Car d'après moi il s'agit avant tout d'un ballet, plus que d'une pièce chantée, malgré les performances vocales des artistes (notamment Robert Fairchild - Jerry Mulligan et Leanne Cope - Lise). Presque toutes les scènes sont dansées et certains décors arrivent même eux aussi en virevoltant gracieusement. Les mouvements des danseurs sont précis et nets. Même la très longue scène de rêve aux décors et aux costumes abstraits n’est pas ennuyante. Mais alors pas du tout.

Merci au Châtelet pour cette production de très grande qualité. Dans mon entourage, certains la qualifient même de "meilleure comédie musicale que je n'ai jamais vue". Sans aller jusque là, je suis certain qu'elle sera à la hauteur des exigences de Broadway.

Sur le même sujet

Un Américain à Paris va baisser le rideau à Londres... et sera diffusé au cinéma
Fermeture anticipée pour An American in Paris à New York
Un Américan à Paris bientôt à Londres ?
An American in Paris nommé aux Tony Awards

Vous aimerez aussi

Critique : Everybody’s Talking About Jamie (Londres)
Critique : The Woman in White (Londres)
La Petite Sirène : Le film en prise de vues réelles se précise
Audition : France Théâtre recherche des jeunes comédiens-chanteurs
Audition : Ecrivez votre court-métrage de comédie musicale et participez aux 3e résidences SO FILM de genre

Réserver un musical à Londres