Le Cirque du Soleil modifie son spectacle Paramour actuellement joué à Broadway

Paramour
Après avoir essuyé un certain nombre de critiques, le Cirque du Soleil a décidé de modifier son spectacle Paramour joué actuellement à Broadway.

Quatre représentations du spectacle ont été annulées pour permettre au Cirque du Soleil d’adapter son spectacle pour les codes de Broadway. Au programme, de nouvelles séquences acrobatiques, une nouvelle chorégraphie pour les engins volants, plus de narration et plus de personnalité pour les différents personnages.

C’est assez rare à Broadway qu’un spectacle change durant son existence. En effet, le coût engendré est énorme au vu du nombre de répétitions supplémentaires à organiser et des pertes de revenus dues aux représentations annulées. Pour Scott Zeiger, le directeur de la compagnie, c’est une pratique courante dans le milieu circassien, qui puise ses racines dans le spectacle du rue.

Paramour raconte l’histoire d’un triangle amoureux durant l’âge d’or d’Hollywood. Malgré les critiques, le public a été conquis par le show puisque celui-ci rapporte de façon hebdomadaire près de 1 million de dollars au Cirque du Soleil.

Ce qui est compliqué pour le Cirque du Soleil, c’est qu’il s’agit d’un spectacle monté à Broadway et joué continuellement, contrairement à ses spectacles ambulants qui peuvent profiter des pauses entre les différentes dates pour améliorer le show. Par exemple, Love – un autre spectacle de la compagnie – a vu près de 30% de sa trame d’origine modifiée au cours de la tournée.

Scott Zeiger n’a pas voulu communiquer sur les coûts des changements, on sait juste que les danseurs répètent durant leur temps libre et que la modification de la chorégraphie des drones a couté près de 500.000 dollars.

L’ancienne chorégraphie faisait que selon l’emplacement du spectateur, celui-ci pouvait avoir l’impression qu’il ne s’agissait que de marionnettes et pas de drones, ce qui limitait énormément l’impact visuel de cette partie du spectacle. La scène de la poursuite sur les toits qui avait enthousiasmé le public et la critique va être raccourcie de 90 secondes pour la rendre plus intense.

Ce qui semble le plus difficile, c’est de modifier la trame narrative, jugée très pauvre par les critiques. De nouveaux dialogues vont être ajoutés pour donner plus d’épaisseur aux personnages.

Scott Zeiger a conclu en se montrant rassurant : « nous ne faisons pas ça pour être de nouveau réévalués [par les critiques] mais pour rendre le show encore meilleur et faire en sorte qu’il dure le plus longtemps possible à Broadway », où on le sait : les places sont chères.

Commentaires

avatar
wpDiscuz