Don César de Bazan

Don Cesar de Bazan

La compagnie des Frivolités Parisiennes s’est donnée comme objectif de rendre ses lettres de noblesse à des genres un peu tombés en désuétude : l’opéra comique, l’opéra bouffe et l’opérette. Nous avions d’ailleurs assisté à un magnifique Yes il y a quelques semaines au Café de la Danse.

C’est toujours dans cet esprit que la compagnie a décidé de jouer Don César de Bazan :

  • le 28 février 2016 au Théâtre de Saint-Dizier
  • le 13 mars 2016 au Théâtre de la Porte Saint-Martin
  • le 22 avril 2016 au Théâtre de Dreux
  • le 29 avril 2016 à L’Opéra de Reims
  • le 25 septembre 2016 à la Rotonde de Thaon-les-Vosges

Cette œuvre de Massenet fut créée à l’Opéra Comique en 1872. Elle connut seulement 13 représentations car elle ne rencontra pas un très grand succès. Les partitions furent ensuite perdues lors de l’incendie de la salle Favart en 1887. Massenet décida alors de réécrire une nouvelle version du spectacle.

Dans la pièce, Don César, grand d’Espagne est mis en prison car il s’est battu en duel durant la Semaine Sainte (durant laquelle les duels sont punis de mort) pour sauver Lazarille. Don José, conseiller du roi et amoureux de la reine, lui propose alors de communier la pendaison (honteuse pour un noble) en peloton d’exécution. Pour cela il lui demande d’épouser Maritana une chanteuse des rues. Il espère ainsi que cette dernière devenue noble pourra accéder au roi, le charmer et le rendre infidèle. De cette manière, Don José espère que la reine lui donnera accès à son lit pour punir le roi. Mais tout ne va pas se dérouler comme prévu…

Commentaires

avatar
wpDiscuz