Cats : interview de Stoyan Zmarzlik alias Mungojerrie

Cats
© RUG / Brinkhoff / Megenburg

Avec Cats, la comédie musicale aux 73 millions de spectateurs à travers le monde, Stage Entertainment France souhaitait oublier le – tout relatif et non mérité – échec du Bal des Vampires, leur précédente production au théâtre Mogador de Paris. Vu le succès rencontré, on peut dire que la pari est gagné ! Comme d’habitude avec Stage, les artistes délivrent une performance incroyable. Parmi eux, Stoyan Zmarzlik interprète Mungojerrie, le chat voleur et malicieux. Nous l’avons rencontré pour en savoir un peu plus sur lui et sur les coulisses du fameux musical d’Andrew Lloyd Weber.

CatsStoyan, tu as grandi dans famille d’artistes. Tu peux nous en dire un peu plus ? Que t’a apporté cet environnement familial un peu particulier ?
En effet, je suis issu d’une famille d’artistes. Avec mon frère, nous sommes la 4ème génération de danseurs. Evidemment, cela a forcément influé sur le choix de mes études et de mon métier. Il est évident que les membres de ma famille m’ont servi d’exemples. Grace à eux j’ai débuté mon apprentissage en danse et développé plusieurs styles : classique, jazz, caractère (folklore des pays de l’est) et claquettes.

Tu as fréquenté le CRR (conservatoire à rayonnement régional, ndlr) de Paris. Quels sont les cours que tu as suivi au CRR ?
J’ai été au CRR de Paris pendant 4 ans. J’y ai suivi une formation en danse classique, car c’est la base de la danse. J’y ai également suivi des cours de danse contemporaine, jazz, moderne, ainsi que des cours de musique, d’histoire de la danse et d’anatomie.

Tu as participé à la comédie musicale La Belle et la Bête alors que tu n’avais que 18 ans. Tu as ensuite enchaîné avec Le Bal des Vampires, et maintenant tu joues le rôle de Mungojerrie dans Cats. Le théâtre Mogador est devenue ta seconde maison ! Comment tu expliques ton histoire d’amour avec Stage Entertainment ?
J’ai eu la chance d’entrer directement dans les superproductions de Stage très jeune, c’est vrai. Stage a été mon château pendant 2 ans et ma chatière aujourd’hui. Le fait de travailler sur de gros projets est très enrichissant : ça m’a permis de grandir et de développer mon expérience scénique.

Quelle est la spécificité de Cats par rapport aux autres spectacles auxquels tu as déjà participé ?
La grande particularité de Cats est le fait que tous les dialogues sont chantés. La présence constante de la quasi-totalité de l’équipe sur scène tout au long du spectacle est aussi une spécificité de l’œuvre : comme dans une vraie tribu, chaque chat a son nom et sa personnalité.

CatsCombien de temps avant chaque représentation arrives-tu au théâtre Mogador ? Quelles sont les étapes de préparation ?
J’arrive entre 17h45 et 18h au théâtre. J’ai 2h pour me maquiller, m’échauffer physiquement et vocalement, m’habiller, me « microter » et me « perruquer ». Après tous ces préparatifs il est 20h : le spectacle commence.

Comment as-tu préparé le rôle ? As-tu rencontré le comédien qui joue Mungojerrie à Londres ?
Pour préparer mon rôle de Mungojerrie j’ai voulu regarder les différentes versions de Cats visibles sur internet dès les auditions pour saisir le caractère du personnage. Nous avons eu énormément d’aide de la part de l’équipe créative pour nous préparer et trouver le ton juste. Je n’ai malheureusement pas eu la chance d’aller à Londres voir le show.

Dans Cats, tu es également doublure de Mistoffelees (le chat magicien, ndlr). As-tu déjà eu l’occasion de jouer ce rôle ? Lequel préfères-tu jouer ? Est-ce pas trop difficile de devoir connaître deux rôles ?
Dans le spectacle, j’ai effectivement la chance de doubler Mistoffelees. J’ai déjà joué ce rôle presque une quinzaine de fois. J’avoue avoir une préférence pour Mungo qui est mon rôle. C’est un vrai challenge de jouer ce rôle car je dois chanter et danser simultanément tout le long du numéro. C’est très éprouvant ! Sur l’ensemble du spectacle, ces deux rôles ont des places plutôt similaires. Ils sont souvent côte à côte comme par exemple pendant le tableau d’entrée ou pendant certains passages du bal (le jellicle bal, ndlr), ce qui a facilité l’apprentissage des deux rôles. Je plains les « swings » (doublures de doublures, ndlr) qui peuvent avoir jusqu’à 8 rôles à apprendre.

Quels sont tes futurs projets ? As-tu passé les castings du Fantôme de l’Opéra ?
Ahaaaa mystère… Pour l’instant j’attends de passer quelques auditions et d’avoir des réponses pour pouvoir me projeter. Je travaille pour un nouveau spectacle Atmosphère chorégraphié en partie par mon frère (Zoltan Zmarzlik lui aussi danseur, ndlr). Parallèlement à tous ces projets, je commence à réfléchir avec mon amie sur différents numéros en duo qui mélangeraient plusieurs styles de danses et d’arts (aérien, chant, danse, etc…). Je n’ai pas passé les auditions pour le Fantôme car le spectacle ne comporte que peu de parties dansées et aucun rôle ne me correspond. Je souhaite aussi découvrir, après ces 3 belles années à Mogador, de nouveaux horizons, ce qui ne m’empêchera pas de revenir plus tard pour d’autres spectacles avec Stage.

Cats est joué jusqu’en juillet prochain au théâtre Mogador de Paris.
[tickets]http%3A%2F%2Fplateforme.fnacspectacles.com%2Fplace-spectacle%2Fmanifestation%2FComedie-musicale-CATS-CATS.htm[/tickets]

Commentaires

avatar
wpDiscuz