La saison 2016-2017 de l’Opéra Comique

Opéra Comique
Alors que le célèbre bâtiment parisien est en travaux jusqu’au 1er janvier 2017, l’Opéra Comique vient de dévoiler le programme sa nouvelle saison.

Les travaux entrepris depuis plusieurs mois ont notamment pour but de mettre en place un système de climatisation, d’améliorer l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, de rénover l’atelier des costumes et de restaurer les boiseries, les stucs et les peintures.

A cause des travaux, la saison ne commencera qu’en 2017 et hors-les-murs avec la première de Fantasio de Jacques Offenbach le 14 février 2017 au Théâtre du Châtelet, une salle qui va elle aussi fermer pour restauration jusqu’en 2019.

Ce nouveau départ pour l’institution engendre un changement majeur dans les saisons puisque désormais celles-ci seront calquées sur l’année légale : de janvier à décembre. Ce changement permettra à l’Opéra Comique de proposer des spectacles l’été lorsque la vie culturelle ralentie et d’augmenter le nombre de levers de rideau de 50%.

L’Opéra Comique va aussi se lancer dans la production des Folies Favart : de petites productions voyageuses. La première, Un dîner avec Jacques, sera créée au Musée d’Orsay (les 29 septembre, 6, 8 et 9 octobre 2016), avant d’être reprise au Théâtre municipal de Bastia (le 7 janvier) puis au Théâtre impérial de Compiègne (le 21 janvier).

La saison 2017 comportera 8 co-productions :

  • Fantasio du 14 au 27 février 2017 au Châtelet mis en scène par le talentueux Thomas Jolly, qui est au théâtre public français ce que Dolan est au cinéma et Justin Peck à la danse
  • La Princesse Légère du 16 au 20 mars 2017, salle Favart, un spectacle tous publics imaginé par Violeta Cruz d’après un conte de George MacDonald
  • Alcione du 26 avril au 7 mai 2017
  • Timbre d’argent du 9 au 19 juin 2017, de Camille Saint-Saëns
  • Miranda du 25 septembre au 1er octobre 2017 d’après Henry Purcell
  • Kein Licht du 18 au 22 octobre 2017
  • La Flûte Enchantée du 6 au 14 novembre 2017
  • Le Comte Ory du 19 au 31 décembre 2017, de Rossini, mis en scène par Denis Podalydès

L’Opéra Comique proposera 500 places à 20€ aux 18-28 ans pour les productions suivantes : Alcione, Le Timbre d’argent, Miranda, Kein Licht, La Flûte enchantée et Le Comte Ory. Pour Fantasio, il y aura 1.000 places à 25€ pour les –25 ans et 1.000 places à 35€ pour les -35 ans. Un bel effort !

Je suis un grand fan de Thomas Joly et j’ai hâte d’assister à son Fantasio. Rendez-vous en février !

Commentaires

avatar
wpDiscuz