Critique : Peter Pan à Bobino

Peter Pan
Le spectacle musical Peter Pan est de retour à Bobino du 01 octobre 2016 au 07 janvier 2017. Bonne nouvelle ? Pas si sûr.

Ce soir, Mr et Mme Darling vont au théâtre. Leurs trois enfants Wendy, John et Michaël se retrouvent seuls à la maison. Peter Pan en profite pour leur rendre une visite inattendue. Le garçon qui « refuse de grandir » les persuade alors de l’accompagner jusqu’au Pays Imaginaire… Arrivés là-bas, ils vont vivre des aventures où se mêlent les Peaux-Rouges, Lili la tigresse, les pirates et leur chef le terrible Capitaine Crochet…

Cette comédie musicale familiale de Guy Grimberg est – très – librement inspirée du roman éponyme paru en 1904 et signé par l’écossais James M. Barrie.

Le casting du spectacle est très bon. Les comédiens-chanteurs sont tous remarquables, à commencer par un Peter Pan charismatique et un capitaine crochet fort crédible. Les décors sont eux aussi à la hauteur et rendent avec un goût certain les différents lieux du livret.

Malgré ces bons points, je ne vous conseille pas le spectacle. Les éléments essentiels d’une bonne comédie musicale, à savoir un certain rythme, des musiques travaillées et une mise en scène ingénieuse, sont totalement absents de ce Peter Pan. Chaque scène est entrecoupée d’une séquence vidéo certes jolie mais qui n’a pas d’intérêt hormis celui de laisser le temps aux comédiens de placer les éléments de décor de la scène suivante. Ajoutez à cela des dialogues beaucoup trop longs qui laissent trop peu de place aux séquences musicales, et la mayonnaise ne prend pas.

Certains diront que je n’ai pas l’âge d’apprécier ce genre de spectacles. Je leur répondrais que trois spectacles dits « familiaux » m’ont enthousiasmé la saison dernière à Paris : Aladin faites un voeu, qui va bientôt reprendre au Comédia, Le voyage extraordinaire de Jules Verne et Raiponce et le Prince Aventurier. Dans les trois cas, la mise en scène était travaillée et les musiques étaient dignes des meilleures comédies musicales « pour adultes ».

D’ailleurs, un spectacle « familial » n’est-il pas censé inclure tous les membres de la famille, des plus petits aux plus grands, comme le fait avec brio Disney Theatrical (Le Roi Lion, Aladdin, La belle et la bête…) depuis plusieurs années ? Même si certains enfants étaient happés par l’histoire, les parents qui se trouvaient à mes côtés dimanche dernier se sont profondément ennuyés.

Avec une si belle salle, un tel budget décors et de tels talents sur scène, la magie aurait pu opérer. Quel dommage !

Commentaires

avatar
wpDiscuz