Critique : Naturellement Belle

Naturellement Belle
Naturellement belle a fait sa première parisienne de la saison samedi dernier et j’ai eu le plaisir d’y assister.

Cette comédie théâtrale et musicale traite de sujets que d’aucuns pourraient être tentés de qualifier de banals ou superficiels, mais qui touchent pourtant chaque être humain : le bonheur et la beauté.

On y découvre deux personnages, évoluant dans une société dictatoriale imaginaire : Rachel Pignot dans le rôle de la « DSCAVECLMB » (Directrice du Secteur en Charge de l’Application et de la Vérification des Eléments Comportement, Look, Maquillage, Beauté) et Raphaël Callandreau, dans celui du retoucheur. Aux antipodes l’un de l’autre, ils vont néanmoins devoir collaborer sur une mission spéciale : embellir « La Star ».

En guise de décor, on se retrouve face à deux pianos : il s’agit là, me direz-vous, d’un décor un peu spartiate. Mais ce choix épuré est audacieux et cette sobriété me semble tout à fait correspondre au message que l’auteur souhaite transmettre.

Je tiens à saluer la performance de Rachel Pignot et Raphaël Callandreau, à la fois comédiens-chanteurs-danseurs, auteurs et pianistes. Ils ne cessent de nous surprendre tout au long du spectacle par leurs multiples talents.

Il est malaisé de situer la temporalité de l’intrigue de ce Naturellement Belle. En effet, les costumes m’ont fait incontestablement penser aux années 50, mais la musique est un peu rétro, et ces deux motifs se fondent dans un environnement très futuriste. Cette juxtaposition des époques me paraît à la fois déstabilisante et très intéressante, car elle nous met face au caractère intemporel de l’esthétisme, et suggère que personne ne peut y échapper.

Un dernier mot sur le texte : il est drôle, intelligent et divertissant et les éclats de rire du public l’illustrent formidablement ! Le tout est rehaussé de l’inévitable et savoureuse touche romantique qui apparaît en filigrane.

Si vous souhaitez passer un agréable moment entre amis, rendez-vous au Studio Hébertot tous les week-ends.

Merci à Lenka Martin, rédactrice invitée pour cette critique.

Commentaires

avatar
Trier par :   Les plus récents | Les plus vieux | Les mieux notés
Benoit ANTON
Lecteur

Je confirme, c’est un très joli spectacle que j’ai eu la chance de voir l’année dernière en Avignon ! Je conseille fortement !

wpDiscuz