Critique : Miss Carpenter

Miss Carpenter

Miss Carpenter, ex-rivale de Marylin Monroe, était une star du Hollywood de 1967. Mais aujourd’hui, l’actrice française se retrouve à courir après les allocations chômages. Malgré ses talents (danse, chant et comédie), aucun rôle ne semble à sa mesure… à part le sien !

Dans ce spectacle co-écrit avec Sébastien Marnier, Marianne James retrouve un personnage démesuré, à l’image de la cantatrice Ulrika Von Glott qu’elle incarnait dans le spectacle L’Ultima Récital, et avec lequel elle avait obtenu un Molière du « Meilleur spectacle musical » en 1999.

Humour noir, rythme débridé, je ne m’attendais pas du tout à cela. Marianne James y va fort et c’est très drôle ! La diva qu’elle campe est tout à fait crédible, ses « assistants » le sont tout autant. Malgré quelques passages un peu longs vers la fin du spectacle, la salle est conquise par cette comédie à la fois intimiste (Marianne James aime sortir de son rôle pour s’adresser à ses partenaires sur scène ou au public) et déjantée. Attention si vous êtes placé au premier rang !

Miss Carpenter se joue au théâtre du gymnase jusqu’au 10 janvier 2016.
[tickets]http%3A%2F%2Fplateforme.fnacspectacles.com%2Fplace-spectacle%2Fmanifestation%2FTheatre-musical-MISS-CARPENTER-GYCAR.htm[/tickets]

Commentaires

avatar
wpDiscuz