Critique : Into The Woods le film (+ jeu-concours)

Into the woods
Aujourd’hui, Le film Disney Into The Woods, adapté de la comédie musicale scénique de Stephen Sondheim et James Lapine, sort en DVD. Retour sur mes impressions à la sortie de la salle de cinéma, il y a quelques mois.

J’ai profité de la Saint-Valentin pour aller voir Into the Woods au cinéma. J’ai beaucoup hésité : plusieurs de mes proches en sont sortis déçus et peu de salles proposaient encore le film.

Prenant mon courage à deux mains, j’entrais en salle 4. Pas de surprise concernant le scénario, le film est très fidèle à la comédie musicale, que j’ai eu la chance de voir au théâtre du Châtelet l’année dernière. Même les voix et les intonations sont quasiment identiques. La partition est quasiment identique.

Attention, le film, comme la pièce d’ailleurs, n’est pas aussi accessible qu’un La Belle et la Bête, ou le Bal des Vampires. Le scénario est un peu compliqué, la partition n’est pas forcément très musicale à la première écoute, et la quasi absence de chorégraphies rend le spectacle peu facile d’accès. En revanche, après plusieurs écoutes, on comprend parfaitement pourquoi l’oeuvre de Sondheim est considérée comme un chef-d’oeuvre. La partition est tellement expressive qu’elle pourrait se suffirait presque à elle-même dans la description de la psychologie des personnages.

Pour bien apprécier le film, je vous recommande de réviser vos classiques : le Petit Chaperon Rouge, Cendrillon, Raiponce, Jack et le Haricot Magique. En effet, l’histoire, très sombre, reprend, mélange et parodie les contes de Charles Perrault et des frères Grim.

Les acteurs sont excellents avec une mention spéciale à Meryl Streep dans le rôle de la sorcière, Lilla Crawford (le petit Chaperon Rouge) et Chris Pine dans le rôle du prince charmant. Leurs prestations de comédiens et de chanteurs sont impressionnantes ! Pour la petite anecdote, le réalisateur a souhaité que les comédiens chantent réellement pendant les prises de vues, contrairement à la plupart des films musicaux où les voix sont enregistrées en studio avant le tournage des images.

Les décors et les effets spéciaux servent bien le propos du film, même si le décor du spectacle que j’avais vu au théâtre du Châtelet était bien plus magique.

Un film basé sur une comédie musicale est toujours plus accessible qu’une comédie musicale scénique filmée. Si vous n’avez pas encore eu la chance de voir cet Into the Wood, achetez le DVD, et regardez-le plusieurs fois !

J’ai lancé un jeu-concours sur les réseaux sociaux pour gagner un DVD d’Into The Woods. Pour jouer sur Twitter, cliquez ici, et pour jouer sur Facebook, cliquez ici ! Jouez à la fois sur Facebook et sur Twitter pour doubler vos chances !

Commentaires

avatar
Trier par :   Les plus récents | Les plus vieux | Les mieux notés
Marie
Lecteur

Merci pour cette critique, je n’est pas eu l’occasion d’aller voir le film au cinema. J’ai aimer la bande annonce mais tu me donne une vue sur le film merci ! Je vais me remettre a voir les classiques des contes !!

wpDiscuz