Critique : Cabaret La Chatte Bleue

Cabaret La Chatte Bleue
C’est au Théâtre Clavel, petit mais confortable théâtre du 19ème arrondissement de Paris, que j’ai assisté au spectacle Cabaret La Chatte Bleue. Une production modeste, mais qui vaut le détour.

Anthéa Washington, la meneuse de revue du Cabaret La Chatte bleue, est une véritable croqueuse d’hommes : elle assassine avec plaisir ses partenaires masculins successifs. Marcel Richard, un inspecteur de police du célèbre 36 quai des orfèvres, a pour mission d’élucider ces crimes mystérieux. Il va se retrouver malgré lui embauché dans la troupe pour succéder au dernier des partenaires d’Andréa. Au fil des répétitions, l’inspecteur va prendre goût à sa nouvelle vie de chanteur de cabaret, et finira par tomber amoureux de la belle Anthéa. L’amour empêchera-t-il Anthéa de sombrer à nouveau dans la folie meurtrière ?

L’histoire est très bonne et se livre parfaitement à l’exercice de la comédie musicale. Les personnages sont parfaits : le décalage entre leurs caractères et la situation provoque souvent l’hilarité générale. Mention spéciale pour Nadine Girard, qui joue le rôle de la déjantée Anthéa Washington.

Le décor est modeste, mais bien utilisé (un piano droit et une Tour Eiffel lumineuse occupent l’espace). Je regrette néanmoins qu’il n’évolue pas pendant l’ensemble du spectacle. La création lumière aurait pu elle aussi être un peu plus esthétique.

L’intrigue se déroule à l’entre deux guerres. Les musiques ont donc naturellement été piochées dans le répertoire des années 30 et 40 : « J’ai deux amours », « Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux », ou encore « Que reste-t-il de nos amours » sont interprétées par les artistes. Certaines compositions, de Nikola Takov, ont été écrites spécialement pour la pièce.

Le Cabaret La Chatte Bleue est un spectacle bien rythmé. Les tableaux chantés alternent avec des séquences qui servent l’action. Les gags sont drôles, et le plus important est là : on ne s’ennuie pas un instant.
Réserver mes places pour Cabaret La Chatte Bleue >>

Commentaires

avatar
wpDiscuz