Critique : Cabaret jaune citron

Cabaret Jaune Citron
Yvonne Nguyen, jeune femme française d’origine vietnamienne, gère tant bien que mal sa double culture. Entre le regard des autres qui ne la trouvent pas assez asiatique et celui de sa famille qui la trouve trop française, comment trouver l’équilibre ?

La salle exiguë mais chaleureuse de l’Auguste Théâtre m’accueille encore une fois pour assister à l’un de leurs spectacles : Cabaret Jaune Citron. La pièce est fraiche et réussie, malgré le sujet délicat abordé qu’est la recherche de ses origines. Les décors et les costumes sont très simplistes, ne vous attendez pas à du grand Broadway qui en met plein la vue. Cependant, la pianiste excelle dans son art, le comédien Tanguy Duran est fort sympathique, et Clotilde Chevalier marque les esprits par sa voix pure. L’auto-dérision sur la culture vietnamienne est un régal, pour qui la connaît de près ou de loin !

A noter que l’entrée est gratuite pour toute spectatrice se nommant comme le personnage principal Yvonne Nguyen (sur présentation d’une carte d’identité).

On passe encore une fois une très bonne soirée à l’Auguste Théâtre, pleine d’humour et de légèreté. Allez-y : la pièce se joue jusqu’au 24 mai 2015.

Commentaires

avatar
Trier par :   Les plus récents | Les plus vieux | Les mieux notés
clara77
Lecteur

Moi aussi j’ai beaucoup aimé la pièce. Courez-y !!!

wpDiscuz